massage

Les massages 

 Qu'est-ce que la massothérapie ?

Étymologiquement parlant, la massothérapie signifie "le massage qui soigne". Cette technique ancestrale existant depuis des milliers d’années était déjà utilisée par nos ancêtres dans de nombreuses autres cultures et civilisations et regroupe une grande diversité de techniques manuelles. Malgré des différences de philosophie et de types de manipulations, ces techniques partagent plusieurs points communs. Ainsi, les principaux objectifs de la massothérapie sont de favoriser la détente (musculaire et nerveuse), la circulation sanguine et lymphatique, l’assimilation et la digestion des aliments, l’élimination des toxines, le bon fonctionnement des organes vitaux et l’éveil à une conscience psychocorporelle.

Telle qu’on la connaît aujourd’hui, la massothérapie a simplement été perfectionnée, raffinée, et modernisée afin que le toucher devienne une approche plus structurée.

 Les bienfaits de la massothérapie

La massothérapie convient à la plupart des gens, des tout-petits aux personnes âgées. Ses effets, qui peuvent être apaisants ou énergisants, pourraient diminuer l'excitabilité nerveuse, soulager les affections causées par le stress (dont les maux de dos, migraine, l’épuisement et l’insomnie), accroître la circulation sanguine et lymphatique et entraîner un état de bien-être général. Elle possède également d’autres applications  que nous allons décrire ci-dessous.

  • La massothérapie après la grossesse

La massothérapie est très utilisée en cas de grossesse, puisqu’elle permet de réduire les risques de blessures du périnée au moment de l'accouchement ainsi que l’inconfort et les malaises du post-partum, de rééquilibrer le corps, de réduire les tensions musculaires, d’aider la femme à se réapproprier son corps en douceur, et également de détendre et tonifier les parties qui ont été sollicitées et fatiguées par la surcharge.

D’un point de vue psychologique, la massothérapie favorise une meilleure récupération morale, et permet de prévenir les symptômes du baby blues, mais aussi de réduire le stress et la fatigue grâce à ses effets relaxants.

  • La massothérapie pour se détendre

Les effets bénéfiques de la massothérapie sur l’anxiété ont été constatés dans de nombreuses études : de par ses propriétés relaxantes, la massothérapie permet de mieux gérer les situations et les évènements anxiogènes de la vie courante.

  • Soulager les douleurs lombaires et musculaires

De nombreuses études ont mis en évidence l’efficacité de la massothérapie dans le traitement des douleurs lombaires non spécifiques aiguës ou chroniques, particulièrement lorsque le massage est réalisé par des thérapeutes accrédités et combinés à des programmes d’exercice et d’éducation.

La massothérapie contribue à soulager les douleurs lombaires grâce à des étirements au niveau du bassin, des jambes et de la région lombaire, ce qui va générer une sensation de bien-être et de détente musculaire.

Il arrive que certains problèmes de dos soient consécutifs à une musculature abdominale problématique, dans ces cas-là, des massages au niveau de l’abdomen peuvent être bénéfiques.

  • Améliorer la qualité de vie des personnes atteintes de cancer.

Plusieurs études ont conclu que la massothérapie procurait d’importants bénéfices, particulièrement à court terme, aux personnes atteintes de cancer. En effet, la massothérapie permet d’améliorer le degré de relaxation, l’humeur ainsi que la qualité du sommeil du patient. Elle permet également de diminuer la fatigue, l’anxiété, les nausées et la douleur des patients, ce qui contribue à une amélioration de la réponse du système immunitaire. De plus, un autre essai clinique a montré que la massothérapie avait grandement amélioré l’humeur des femmes s’occupant de leurs conjoints atteints de cancer, en plus de réduire considérablement le stress perçu.

 

  • Améliorer la croissance des enfants nés prématurément

Différents effets positifs du massage chez les nouveau-nés prématurés sont rapportés dans la littérature scientifique. Par exemple, il pourrait influencer le gain de poids et favoriser les performances à des tâches développementales, la formation des os lorsque combiné à l’activité physique et l’acuité visuelle. Il diminuerait aussi le temps d’hospitalisation, le niveau de stress durant l’hospitalisation et améliorerait le développement neurologique mesuré à 2 ans.

Toutefois, la plupart de ces constatations se basent sur des essais cliniques comprenant des échantillons de petites tailles et souvent atteints de lacunes méthodologiques. C’est pourquoi il n’est pas possible, pour l’instant, de se prononcer sur l’efficacité et la pertinence du massage.

  • Contribuer au traitement de la constipation.

Une étude a montré que des séances de massage abdominal pouvaient permettre de réduire la gravité de certains symptômes gastro-intestinaux, comme la constipation et les douleurs abdominales, et également d’augmenter le nombre de défécations.

  • Contribuer au traitement de la fibromyalgie

Quelques recherches ont permis de constater des effets positifs significatifs sur les symptômes de la fibromyalgie, comme la réduction de la dépression, de la douleur et de l’utilisation d’analgésiques, l’amélioration de la mobilité, du sommeil et de la qualité de vie ainsi qu’une diminution du sentiment d’impuissance. Mais, certaines études ont fait remarquer que la plupart de ces effets ne persistent pas à long terme et que le massage peut être très douloureux dans ces conditions. Il pourrait toutefois, à la longue, entraîner une diminution de la douleur générale qui compenserait ce désagrément.

  • Contribuer au traitement du trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH)

Quelques essais ont mis en évidence certains effets positifs du massage sur le TDAH, comme une baisse du degré d’hyperactivité, une augmentation du temps passé à la tâche ainsi qu’une amélioration de l’humeur, du comportement en classe et du sentiment de bien-être.

 Les différents types de massage

La massothérapie se pratique surtout à l’aide des doigts et des mains, mais aussi avec les pieds, les coudes et même les genoux. Selon la technique utilisée, les manoeuvres peuvent être appliquées sur tout le corps ou sur une seule partie. On pourra se consacrer surtout à la peau et aux muscles ou aller plus en profondeur vers les tendons, les ligaments et les fascias ou encore viser des points spécifiques situés le long des méridiens d’acupuncture. Bien qu’on puisse facilement répertorier plus de 100 techniques différentes de massage et de travail corporel.

La massothérapie recouvre une grande diversité de techniques, c’est pourquoi le déroulement des séances varie de façon considérable. En effet, selon la technique employée, le massage peut s’exercer sur une personne dénudée ou habillée, en position couchée ou assise, avec ou sans huile. Il être effectué sur plusieurs types de supports : table de massage, futon posé au sol, chaise ergonomique. Un  praticien certifié et qualifié, saura vous proposer le massage adapté à vos besoins.

les contre indications formelles :

-phlébite, trombose

-intervention chirurgicale récente

-fracture, inflammation cutanée

-fièvre